• Entre
    Ce que je pense
    Ce que je veux dire
    Ce que je crois dire
    Ce que je dis
    Ce que vous avez envie d'entendre
    Ce que vous croyez entendre
    Ce que vous entendez
    Ce que vous avez envie de comprendre
    Ce que vous croyez comprendre
    Et ce que vous comprenez

    Il y a dix possibilités que l'on ait des difficultés à communiquer.
    Mais essayons quand même...





    Tableau d'Isabelle Cardinal


    2 commentaires
  • N&D


        
    Si ce symbole éveil en vous la paix et l'amour, le Peace & Love vous n'avez pas tord, du moins si vous restez dans le contexte actuel, car a l'origine ce sigle a été créer pour la lutte antinucléaire.
    En 1958 il apparaît en Angleterre lors d'une manif' contre une usine de bombe atomique. Puis le symbole traverse l'océan pacifique dans les bagage d'un proche de Martin Luther King. Il arrive donc aux Etats-Unis où étrangement cette croix va montrer le bout de son nez a des manifestations qui n'ont plus rien avoir avec le nucléaire : Les marches des noirs américains qui réclame leurs droits civiques puis des manifestations d'opposants à la guerre du Vietnam.


    Et c'est ainsi qu'il commence à devenir le SYMBOLE UNIVERSEL DE LA PAIX.
    Pourtant la lutte pour le « désarmement nucléaire » est toujours présente dans se symbole pour qui sait le lire. C'est le graphiste britannique Gérard Holtom qui l'a conçu est s'inspirant de l'alphabet sémaphore (utilisé dans la marine). En l'occurrence, ce symbole est composé de deux lettres superposées :   Le N et le D pour, 
    Nuclear Disarmament


    2 commentaires
  •                     « J'ai une folle envie de croiser ton regard, parce que je sais que ça me ferait mal. Et je suis comme tous les êtres qui souffrent, j'aimerais souffrir d'avantage encore.
    Oui, parce que quand on n'a très mal, on a cette impression que si on a encore plus mal on va enfin arriver au bout de sa douleur. »

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p> 
       Cette extrait de monologue illustre parfaitement ce que l'on peut ressentir en cas de déchirement intérieur.  Mais il ne faut jamais faire sortir de son esprit qu'il est impossible d'aller au bout d'un mal par une douleur que l'on s'inflige. Il faut sortir de cette boucle infernal, prendre ce qui reste de force pour passer outre les chocs, pour passer au dessus des problèmes.

    Et si l'on n'est épuiser, qu'il n'y a plus d'énergie alors allez la chercher autre part demandez de la force. Les gens, inconnu comme proches sont là pour partager leurs énergies.<o:p> </o:p>Il faut continuez à vivre quelque soit les étapes. Il faut s'en souvenirs pour éviter l'erreur et  il faut s'en servir pour devenir plus fort

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires