• France Onirique

            Il y a dix ans, je traversais l'adolescence avec mes doutes et mes peurs. A cette époque, on nous parlait beaucoup d'une incompréhension, d'une division, d'une intolérance de la part de chacun. Alors nous avions d'autant plus d'appréhension pour l'avenir. Notre pays nous paraissais en danger, certain allait même jusqu'à évoquer le mot de crise. Les politiques se confrontaient mais n'échangeaient pas. Alors quand nous nous imaginions notre pays dans une décennie, nous étions pris de frissons et d'angoisse, nous pouvions imaginer les pires choses jusqu'à ce qu'un phénomène change tout.
     
            Trois ans après les élections de mai 2007 le pays était au plus bas. Et c'est  cours des mois de mai et de juin 2010 que le pays a connu ce merveilleux tournant. Nous pourrions baptiser ça « prise de conscience commune », « grand ras le bol français » ou  « mutation de l'état d'esprit national», peu importe son nom, une chose est sur cet événement à été favorable pour tous. Ce qui s'est passé je vais vous le confier : La population française en avait marre de vivre dans ces conditions et plutôt que de se révolter comme à son habitude elle essaya de se comprendre elle-même. Les gens ont commencé a vouloir saisir le sens de la vie de leur voisin de pallier, de quartier, de village et sont allés voir ailleurs dans la ferme intention d'y découvrir autre chose. Et chacun s'est rendu compte peu à peu que malgré nos divergence d'opinion, de style, de mode de vie il fallait s'entendre et accepter l'autre pour retrouver une France soudé et solidaire.
     
            Le temps a passé et de l'eau a coulé sous les ponts, a présent, dans la nouvelle France rien n'est plus comme avant. La politique s'est transformée et la 6ème république qui viens juste d'être inauguré fonctionne pour le mieux. La justice ne fait plus de graves erreurs. Le système scolaire est enfin adapté à tous : les intellectuels, les manuels, les artistes ont tous la possibilité de faire leurs preuves dans leur domaine. La culture est devenu plus facile d'accès afin de ne pas perdre ce nouveau sentiment de tolérance collective et que chacun continu à respecter l'autre. Evidement des personnes trouvent encore le moyen de causer des problèmes mais cette minorité a perdu de sa puissance et continu à faiblir. Et nous pouvons nous promenez sans peur dans la rue.
     
           La tolérance a fait un tel bon en avant que cela fait bien longtemps que je n'ai pas sentit un de ces regards désobligeant qui était porté auparavant. Si aujourd'hui je me met à hurler ou a sauter de joie en pleine rue, les passants vont sourire et non me jeter des regards offusqués. Si au contraire je suis seul à pleurer sur un banc ma situation risque de ne pas durer car très vite quelqu'un va venir me voir pour me remonter le moral. Personne n'hésite à aller parler avec quelqu'un qu'il ne connaît.
     
            L'époque a laquelle nous vivions est merveilleuse et ce qui permet cette harmonie c'est en premier lieu la Tolérance. Nous nous sommes découvert et nous échangons nos idées et nos point de vue pour permettre a notre pays de fonctionner. Ce qui est encore plus fabuleux c'est que nous avons montré l'exemple à d'autre et maintenant que nous sommes sorti d'une époque de crise et rentrer dans une phase d'équilibre nous pouvons aider d'autre pays à se ressouder. 
     
     
           Dans dix ans je me souviendrais de cette époque ou je traversais l'adolescence avec mes doutes et mes peurs, dans dix ans j'espère pouvoir vivre dans un pays qui se rapproche de celui que je viens de vous faire rêver.

  • Commentaires

    1
    Armelle
    Mardi 17 Avril 2007 à 08:26
    J'suis contente d'être passée par là !
    C'est très beau en effet, ça me fait penser à la chanson ; s'il suffisait qu'on s'aime... C'est un peu le même principe mais en cette veille d'élection je trouve ça amusant... C'est pourquoi j'ai mis ce texte dans mon blog... Encore bravo !!!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Clément
    Vendredi 20 Avril 2007 à 11:09
    Merci
    merci beaucoup armelle come je l'ai déja dit si un de mes texte ne peut toucher ne serait ce qu'une personne alors je suis heureux. Si tu repasse par la pourais tu me donner l'adresse de ton blog stp
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :